Réglementation Environnementale RE2020

D’après le ministère de la Transition écologique et solidaire, les objectifs de cette nouvelle réglementation sont de « diminuer l’impact carbone des bâtiments, poursuivre l’amélioration de leur performance énergétique et en garantir la fraîcheur pendant les étés caniculaires ». (source : www.ecologique-solidaire.gouv.fr)

Ainsi contrairement à la réglementation thermique 2012 (RT2012), la réglementation environnementale 2020 (RE2020) aura un volet énergétique et un volet environnemental.

De notre coté

Nous anticipons cette future réglementation en simulant un maximum de nos projets via le label E+C-. Ainsi, nous nous constituons des bases de données de projets ambitieux, courants et traditionnels afin d’accompagner la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre sur les futurs points de vigilance à prendre en compte.

Exemple d’un projet simulé

Projet traditionnel de logements collectifs de type béton isolé par l’intérieur avec un niveau de parking et une parcelle relativement réduite.

Analyse de la base de données nationale :

Dans un même objectif, en parallèle, nous analysons la base de données nationale de l’expérimentation E+C-, (accessible ici : Base de données nationale)

Exemple d’analyse de la base de données nationale :

Répartition de la moyenne de chaque lot selon les matériaux de remplissage et l’usage

Plus d’informations sur la RE2020

D’un point de vue énergétique, d’après les informations en notre possession, le moteur de calcul de la RT12 sera utilisé pour la RE2020 avec :

  • de légères améliorations sur les performances énergétiques à atteindre ;
  • un élargissement du champ des consommations (prise en compte des usages mobiliers et immobiliers) ;
  • une amélioration nette du calcul du confort estival via la Durée d’Inconfort d’Eté Statistique (DIES), d’après les information en notre possession, a priori sera retenue une exigence de Degrés-heures d’inconfort : Niveau d’inconfort perçu par les occupants (obtenu avec la pondération du nombre d’heures d’inconfort par l’intensité de l’inconfort).

Sur le volet environnemental, les exigences et la méthode réglementaire sont en train d’être fixées (le détail du projet de méthode pour la RE2020 se trouve ici : http://www.batiment-energiecarbone.fr/projet-de-documents-methode-pour-la-reglementation-a126.html ).

Son objectif est de déterminer l’impact sur le réchauffement climatique (en tonne de CO2) de l’ensemble du bâtiment de la phase construction à la phase fin de vie. Ce calcul se base sur la méthode de l’Analyse de Cycle de Vie (ACV).

Le label E+C- toujours en cours est une expérimentation permettant de préfigurer cette future réglementation.

D’un point de vue planning, selon le ministère, il est prévu que d’ici l’été 2020, la méthode de calcul et les exigences réglementaires soient arrêtées. A la suite, sera publié un label basé sur ce nouveau moteur de calcul ce qui nous permettra d’anticiper cette future réglementation dans les meilleures conditions. Et enfin, l’entrée en vigueur de la RE2020 est prévue pour l’été 2021.


Cette démarche s’inscrit dans nos valeurs qui sont d’accompagner la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre pour atteindre les meilleures performances énergétiques et environnementales sans mettre de côté le bien-être thermique de l’occupant.


Be THERMIQUE : concevoir dès à présent les bâtiments de demain !

Projet de logements collectifs de type béton isolé par l’extérieur sans parking et une parcelle très réduite.